Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/04/2010

Les nouvelles circonscriptions électorales dans l’Hérault

Après le fameux découpage Pasqua de l’année 1986, le découpage Marleix des nouvelles circonscriptions électorales de l’Hérault entrera en application lors des prochaines élections législatives de juin 2012.

 

Le département de l’Hérault élira 9 députés, au lieu de 7 précédemment.

 

Avec environ 1 million d’Héraultais et une règle nationale de 1 député pour 113.000 habitants (+/- 15 %), notre département bénéfice d’une représentation exactement proportionnelle à sa population.

 

Si certains départements gagnent des députés, c’est que d’autres en perdent puisque leur nombre total reste fixé à 577.

 

Les créations de circonscriptions concernent les cantons les plus dynamiques sur le plan démographique (Castries et Pignan en premier lieu mais aussi ceux de Castelnau-Le Crès, Mauguio, Saint-Gély du Fesc, Lunel et en réalité beaucoup d’autres dont ceux de Montpellier).

 

C’est pourquoi, de nombreux habitants des alentours de Montpellier seront concernés par la refonte des circonscriptions électorales.

 

Certes, ils voteront pour la plupart dans le même bureau de vote mais ils constateront forcément un changement de têtes, certaines figures électorales, jusqu’alors inamovibles, étant dorénavant candidates dans la circonscription voisine.

 

C’est donc la porte ouverte à une nouvelle génération de candidats et vraisemblablement d’élus.

 

Faisons le bilan des changements autour de Montpellier.

 

La 2nde circonscription « Montpellier 2 » (quartier de La Paillade, du Petit-Bard et des Cévennes notamment à Montpellier), déjà à Gauche, perd le 2ième canton de Montpellier et gagne le 3ième canton de Montpellier plus à Gauche que le 2ième. C’est donc de fait un sanctuaire pour le Parti Socialiste afin de donner plus de chance aux candidats UMP dans les circonscriptions voisines.

 

La 1ère circonscription « Montpellier-Saint-Jean de Védas » gagne le 8ième canton (Saint-Jean de Védas, Lavérune et quartier Estanove de Montpellier) au détriment du 4ième canton (quartier Port Marianne de Montpellier). La commune de Villeneuve lès Maguelone lui est aussi rattachée.

 

La 4ième circonscription « Montpellier-Lodève » perd les cantons de Clermont l’Hérault, de Pignan et de Montpellier 8 mais gagne le canton de Mèze.

 

La 8ième circonscription « Montpellier-Frontignan », nouvellement créée, comprend les cantons de Frontignan (sans la commune de Villeneuve lès Maguelone), de Pignan et de Montpellier 10 (Grabels, Juvignac et quartier Euromédecine à Montpellier).

 

La 9ième circonscription « Montpellier-Lunel-Mauguio », nouvellement créée, comprend les cantons de Mauguio, une partie de celui de Lunel (amputé de 7 communes au Nord) et le canton de Montpellier 4. Elle est manifestement taillée pour un candidat de Droite.

 

Enfin, la 3ième circonscription « Montpellier Nord-Est », est la plus compliquée à décrire. Elle comprend 30 communes au total. Elle regroupe les cantons de Castelnau le Lez (Castelnau et Le Crès), de Castries (Assas, Baillargues, Beaulieu, Buzignargues, Castries, Galargues, Guzargues, Jacou, Montaud, Restinclières, Saint-Brès, Saint-Drézéry, Saint-Geniès des Mourgues, Saint-Hilaire de Beauvoir, Saint-Jean de Cornies, Sussargues), l’enclave du Canton de Claret (Campagne et Garrigues), de Montpellier 2 (Clapiers, Monferrier et quartiers Hôpitaux-Facultés) et une partie nord de celui de Lunel (Saussines, Boisseron, Saint-Christol, Saint-Sériès, Villetelle, Saturargues et Vérargues).

 

Cela donne sur le plan cartographique, après respectivement les découpages Pasqua et Marleix :

CirconscriptionsAnciennesAvecNuméros.gif

Précédentes circonscriptions électorales dans l'Hérault

depuis le découpage Pasqua 1986

 

CirconscriptionsNouvellesAvecNumérotation.gif

Nouvelles circonscriptions électorales dans l'Hérault depuis le découpage Marleix 2010

 

 

Depuis l’avènement de la République et hors les périodes de scrutin proportionnel départemental (notamment en 1945 et en 1986) ou encore hors la période de suspension des libertés publiques sous Pétain, la fixation des limites territoriales des circonscriptions électorales de l’Hérault a été la suivante :

CirconscriptionsAnciennes1958-1981AvecNuméros.gif

 Circonscriptions historiques de l'Hérault de 1958 à 1981

 

CirconscriptionsAnciennes1928-1936AvecNuméros.gif

Circonscriptions historiques de l'Hérault de 1928 à 1936

 

CirconscriptionsAnciennes1902-1914AvecNuméros.gif

 

Circonscriptions historiques de l'Hérault de 1902 à 1914

 

CirconscriptionsAnciennes1893-1898AvecNuméros.gif

 

Circonscriptions historiques de l'Hérault de 1893 à 1898

 

 

Une véritable démocratie passe par une juste et égale représentation des citoyens au Parlement.

 

On sait que ce n’est malheureusement pas le cas en France que ce soit au Sénat (sur-représentation des départements ruraux) ou que ce soit à l’Assemblée nationale (découpage Pasqua puis Marleix favorisant la Droite).

 

Quoiqu’il en soit, les Français auront à cœur, en 2012, d’élire les meilleurs candidats.

 

Ils choisiront bien entendu au travers d’eux les valeurs, les idées, le programme politique et le choix de société des partis que des hommes ou des femmes représenteront.

 

Gageons que les électeurs privilégieront un renouvellement et un rajeunissement de leurs élus.

Commentaires

Et que deviens le PAYS de THAU, il vrai qu'aujourd'hui chacun et bien plus que jamais considère le profit avant l'histoire. Heureusement rien n'est figé et quoiqu'ils fassent le naturel reviendra plus rapidement qu'il est prévu. Ils découvrent les biens fait de la nature, mais pas les poussières, et pourtant humilité nous sommes poussière.

Écrit par : apointilfopartir | 21/04/2010

Dans le cadre du nouveau découpage électoral, l'entité géographique "Pays de Thau" n'a manifestement pas été respectée.
En effet, ce secteur est couvert par pas moins 4 circonscriptions (les numéros 4, 5, 7 et 8).

Écrit par : Michel Chastaing | 21/04/2010

Bonjour Monsieur,
Plus qu'un commentaire c'est une question que je vous pose.
Dans le cadre d'une association d'histoire, je m'intéresse au personnage de Claude Casimir-Perier (1880-1915). Il s'est présenté, en 1914, aux élections législatives dans le département de l'Hérault. Il a été battu. Pourriez-vous m'indiquer une personne ou une association qui pourrait m'en apprendre plus?
En espérant que ce message retiendra votre attention.
Cordialement
Bernard Logre

Écrit par : LOGRE | 24/12/2010

Vous écrivez ceci : "La 9ième circonscription « Montpellier-Lunel-Mauguio », nouvellement créée, comprend les cantons de Mauguio, une partie de celui de Lunel (amputé de 7 communes au Nord) et le canton de Montpellier 4." Pour Lunel, c'est OK. Reste les cantons de Mauguio : Candillargues, La Grande Motte, Lansargues, Mudaison et St Aunes. Ces cinq localités feront-elles partie intégrante de la 9ème circonscription?
En vous remerciant pour votre réponse. Meilleurs sentiments - Joseph CASTANO

Écrit par : José CASTANO | 06/09/2011

Oui, les 6 communes du Canton de Mauguio (Candillargues, La Grande-Motte, Lansargues, Mauguio, Mudaison et Saint-Aunès) sont toutes intégrées à la 9ième circonscription de l'Hérault.
En outre, si la réforme territoriale n'est pas remise en cause par le futur Parlement, un nouveau redécoupage des cantons interviendra à l'intérieur du périmètre des nouvelles circonscriptions législatives.
Le Canton de Lunel devrait être scindé en deux.
Ceux de Mauguio et de Montpellier 4 devraient en donner 3.
La 9ième circonscription compterait ainsi, après 2014, 5 cantons au lieu de 3 actuellement, soit le reflet de sa forte croissance démographique.

Écrit par : Michel Chastaing | 07/09/2011

Les commentaires sont fermés.