Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/01/2011

Chants de Noël

Dimanche 19 décembre 2010, l’Association « Sonrisas y sol de España » nous ravissait de chants espagnols traditionnels.

 

Au Centre œcuménique de Jacou, la chorale « Viento del Sur », illuminait la salle par la chaleur et l’enthousiasme de ses chants de Noël, appelés « villancicos » ou « villancicos navideños ».

 

Le Président de l’Association, Denis Llorca, était fier de nous présenter sa culture.

 

Ces chants profanes apparus au 13ème siècle, à l’âme populaire, sont considérés désormais comme un patrimoine de la culture espagnole.

 

Pour Noël (en l’occurrence Noël avant la lettre), moment de rassemblement et de joie, leur gaieté avait toute sa place dans ce lieu de culte.

 

L’Association  « Sonrisas y sol de España », très active dans son village de Jacou, compte plus de 100 adhérents.

 

Pour 2011, elle prépare notamment :

-         un voyage culturel en Extremadura et au Portugal, proche de cette Autonomie espagnole à l’Est de Castilla-La Mancha et au Sud de Castilla y León,

-         une exposition et une conférence sur le grand écrivain Cervantès, dans le cadre de sa coopération annuelle avec le Collège Pierre Mendès-France qui reçoit les élèves de Jacou, Montaud, Saint-Bauzille de Montmel, Saint-Drézéry et Teyran.

 

Comme dans tout le Midi, de nombreux Jacoumards ont des ancêtres venus d’Espagne, quelquefois après un crochet par l’Algérie, le Maroc ou la Tunisie.

 

D’autres habitants de ce village, dont les origines sont très variées, se passionnent aussi pour la si riche culture espagnole.

 

A Jacou, la population de nationalité espagnole a représenté aux recensements du début du 20ème siècle, 4 habitants sur 152 en 1911 (3 %), 37 habitants sur 175 en 1921 (21 %), 52 habitants sur 159 en 1926 (33 %) et 71 habitants sur 179 en 1931 (40 %).

 

En 1931, les patronymes Aracil, Arigno, Barcelo, Cañanes, Carmona, Castillon, Chorro, Ferrer, Garcera, Gill, Gomez, Gonzalez, Iranzo, Juan, Lledo, Lopez, Morillar, Martinez, Maury, Prieto, Ripol, Seglar, Soler, Soto sont représentés à Jacou.

 

Iles habitants qui les portent sont issus d’une multitude de localités espagnoles, dont parmi les plus connues : Alicante, Barcelone, Valencia ou encore Villaréal.

 

Au recensement de cette même année 1931, seulement 34 Jacoumards sont nés à Jacou (19 %).

 

Ces familles espagnoles accueilleront des décennies plus tard, au même titre que quelques rares familles autochtones déjà présentes au 19ème siècle, dans leur village, les nouveaux venus du programme des « chalandonnettes », au début des années 70, puis les habitants des lotissements des années 80 et enfin les nouveaux arrivants sur la programme de La Draille maintenant.

 

Jacou comptera ainsi 247 habitants en 1968, 1259 en 1975, 1774 en 1982, 3795 en 1990, 4757 en 1999 et 5054 en 2010.

 

Du fait de l’origine de ses « premiers habitants » (ceux de l’époque moderne), les « villancitos » font donc partie du fond culturel de Jacou.

 

Ils tirent leur étymologie de « villanos », terme équivalent à « villain » en Français, ce qui signifie qu’ils ont des racines populaires.

 

Cette forme poétique et musicale s’est surtout développée du 15ème au 18ème siècle.

 

Elle a perduré jusqu’à nos jours et nous a laissé des hymnes très connus.

 

Les « villancicos » sont une expression populaire de toute la Péninsule ibérique mais aussi de l’Amérique du Sud.

 

Dans l’Histoire, l’Eglise a combattu certains morceaux mais elle en a aussi assimilé certains sous forme de chansons sacrées en latin et même sous forme de chants liturgiques.

 

Ces « villancicos » sont souvent polyphoniques (chants à 2, 3 ou 4 voix) même si certains peuvent ne faire appel qu’à une seule voix.

 

S’ils sont peu connus en France, ils n’en demeurent pas moins un patrimoine culturel du même ordre d’importance que celui que nous ont légué les Trouvères en Langue d’Oil et, dans le Midi, les Troubadours en Langue d’Oc.

IMG_2664.jpg 

La chorale "Viento del Sur" au Centre œcuménique de Jacou

IMG_2640.jpg

 

Les deux guitaristes et le groupe des femmes

 

IMG_2644.jpg

 

Les voix féminines pour interpréter un villancico

 

 

 

IMG_2647.jpg

 

Toute la passion castillo-andalouse dans ce chant de Noël

 

IMG_2651.jpg

 

 L'application d'un des deux guitaristes

 

IMG_2669.jpg

Le Président Denis Llorca présente la chorale "Viento del Sur"

et les villancicos navideños au programme

Crédit photographique : Fleur Dache

Les commentaires sont fermés.