Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/01/2011

Quand les taureaux produisent de l’huile d’olive

Ce samedi 8 janvier 2010, la Manade Vitou Frères, située route de Saint-Brès, sur la commune de Castries mais aussi proche de celle de Saint-Geniès des Mourgues, ouvrait ses portes pour faire découvrir le métier d’oléiculteur et son domaine. 

C’est en calèche que les participants se dirigent vers les olivettes, pour se transformer en cueilleur d’olives pendant une matinée. 

IMG_2740.jpg

Les cueilleurs embarquent dans la calèche

  

Toutes les mains, de la plus petite à la plus grande, ont parcouru les branches d’oliviers.

IMG_2699.jpg

Les filets étendus au sol vont recueillir la récolte

  

Cueillir, toucher, attraper, pousser, tirer, ramasser, amasser, grimper et peigner.

 

Pourquoi peigner ?

 

Parce que l’on utilise un peigne mécanique afin d’atteindre les olives les plus inaccessibles et gagner du temps. 

IMG_2722.jpg

Le peigne mécanique fouette les rameaux et les olives tombent

 

L’objectif de cette expérience initiatique n’était pas seulement d’exécuter les gestes des oléiculteurs mais aussi d’apprendre, de s’informer, de passer un excellent moment et de se rencontrer.

IMG_2713.jpg

Les olives vont être tranférées du filet dans une comporte

 

La particularité du Domaine Vitou provient des taureaux qui paissent dans les parcelles, qui entretiennent et rentabilisent la propriété.

 

L’intelligence vient du mariage du taureau et de l’olivier.

IMG_2746.jpg

Les taureaux de Camargue paissent au pied des oliviers

 

Les animaux et les arbres prospèrent en « symbiose ».

 

En effet, pas besoin d’utiliser des engrais chimiques qui appauvrissent les sols puisque : « Ce sont mes taureaux que je laisse vivre au milieu de mes oliviers, qui nettoient, tondent et enrichissent les sols ».

 

« Je ne traite que contre la piqûre de la mouche parce que les traitements naturels ne sont pas encore efficaces et cette maladie ne permet pas de faire de l’huile d’olive de qualité » explique Monsieur Vitou.

 

Belle preuve d’harmonie et de respect de la nature qui fonctionne bien de surcroît.

A la fin de leur labeur, les participants se sont vus généreusement proposer de goûter l’huile produite sur le Domaine.

 

Le mieux, c’est la simplicité : sur une tranche de pain au milieu des arbres où l’huile d’olive révèle tout son goût. 

IMG_2739.jpg

Matière première naturelle et produits finis réunis

 

Au retour, les apprentis cueilleurs ont même eu le droit d’approcher de près les seigneurs de la manade : ces taureaux qui sont si appréciés dans notre région.

 

Le succès de ce premier essai de « Cueillette des olives à l’ancienne » appelle une deuxième édition, déjà prévue en janvier 2012 avec la participation de la cave coopérative viticole de Saint-Geniès des Mourgues.

 

Un rendez-vous qui devrait être récompensé à la hauteur de la gentillesse et de la sympathie des propriétaires qui ont accueilli pour l’édition 2011 les participants, malgré le temps maussade, avec beaucoup de chaleur.

 

Crédit photographique : Fleur Dache

Les commentaires sont fermés.