Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/02/2011

La culture taurine à l'honneur

Le week-end des 22 et 23 janvier 2011, s’est tenue la 3ème édition du Festival « Biòus et Toros », dans le village de Castries. 

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

Modestement, ce festival a pour ambition de nous faire partager la passion de certains hommes et femmes pour les taureaux et les chevaux.

 

Jean Roumajon, Castriote, organisateur de cet événement et grand amateur (aficionà) de cultures taurines, avait concocté un week-end des plus complets.

 

Concours vidéo avec remise de prix, chants traditionnels interprétés par la chorale des « Escoutaïres de la Cabreto », des Arlésiennes en costumes traditionnels et encore une projection de documentaires sur la culture taurine.

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries  

L’hétéroclisme de la programmation mettait en valeur non seulement le caractère ancestral de cette relation entre l’homme et l’animal mais aussi la richesse sociale et culturelle des traditions locales.

 

« La Course de Satin » par exemple, évoquée dans certains textes du début du 16ème siècle, est une course sur un circuit très court, qui met en avant la vélocité du cavalier et de sa monture. 

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

Le vainqueur de la compétition recevait en récompense une écharpe en soie verte et à franges d’argent.

Dans une approche plus humaine, fut découvert la personnalité de la « Grande Demoiselle » : Fanfonne Guillerme, femme emblématique de la vie des manadiers. 

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

De même fut présenté « Camarina », triple Biòu d’Or, l’illustre taureau de la manade Chauvet qui, à 14 ans, disputait encore de nombreux rasets.

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

 

Enfin, Jacky Siméon, raseteur d’exception, a honoré la séance de sa présence. 

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

Ce Festival est le reflet de l’enracinement de la culture taurine dans la vie régionale, de part et d’autre du Vidourle, en Camargue, en petite Camargue et sur les premiers coteaux de l’Hérault. 

festival biòu et toros,jean roumajon,bouvine,raseteurs,tradition taurine,castries

 

Crédit photographique : Fleur Dache

Les commentaires sont fermés.