Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2011

Résurrection d’Ambrussum

Le Site d’Ambrussum est resté des années un lieu de promenade dominicale.

Des précurseurs avaient toutefois fouillé ou aidé à fouiller le lieu (le Docteur Marignan au début du XXème siècle, Jean-Luc Fiches ou encore Jacques Bénédicte dans les années soixante)

Il s’agit bien sûr d’une ville étape entre Arles et Béziers, sur la Voie Domitienne, mais les vestiges laissés à la vue du visiteur étaient peu spectaculaires et, dans tous les cas, peu parlants pour le commun des mortels.

Ce site avait donc besoin d’une mise en valeur paysagère et en terme de mise en perspective historique.

Il était nécessaire de donner du sens aux vieilles pierres.

Ambrussum était en fait comme un trésor enterré dont il fallait révéler les multiples richesses.

Le lieu situé sur un promontoire dominant la Vallée du Vidourle anciennement marécageuse a été en effet occupé de longue date.

La beauté du site et sa résonance historique font que les Languedociens ont toujours été fortement attachés à ce lieu symbolique.

Il est donc heureux que la Communauté de Communes du Pays de Lunel ait apporté de magnifiques aménagements dont son Président, François Berna, Maire de Saint-Sériès, peut être fier.

La topographie a été mise à profit pour intégrer parfaitement des cheminements piétons bien canalisés et bien intégrés dans la garrigue omniprésente.

Des arbres ont été coupés pour ouvrir des points de vue, par exemple dans la ripisylve du Vidourle afin de mettre en valeur le Pont romain dont il ne reste maintenant plus qu’une arche

L’intervention d’une ethnobotaniste a été nécessaire et le résultat est tangible.

En outre, les aménagements sont très légers et ont fait appel au génie végétal : ils s’intègrent parfaitement à l’environnement naturel.

Une signalétique concise et pertinente a été implantée aux points principaux du parcours.

Des siècles d’histoire surgissent au gré du pas du promeneur.

Peu visibles, les traces de l’occupation préhistorique du Néolithique final, avec la civilisation dite de Ferrières, à partir de 3.300 ans avant Jésus-Christ.

Plus évidente, l’enceinte de l’oppidum datant de la fin du 4ème siècle avant Jésus-Christ.

Puis celles de l’occupation par les Volques Arécomiques et enfin celles de la colonisation romaine : fragment pavé de Voie Domitienne, pont romain, agglomération gallo-romaine, rempart, portes, portiques, « domus » et relais routier du pont romain qui servait de halte aux voyageurs.

Le Musée conçu par l’architecte lunellois Michel Goroneskoul a été terminé en 2009 mais les derniers aménagements extérieurs ont été inaugurés le 25 juin 2011.

Dans un minimum d’espace – l’équivalent d’une petite villa gallo-romaine – l’espace muséographique est utilisé au mieux pour mettre en valeur l’histoire du lieu.

Près de 2.300 visiteurs ont honoré de leur présence les festivités proposées durant le week-end des 25 et 26 juin 2011.

Défilé d’une troupe de légionnaires, démonstration de métiers de l’époque (artisan potier, tisserand, bijoutier, forgeron, etc.), démonstrations de danses sacrées et profanes, des contes, etc.

Ambrussum revit !

Le secteur est toujours sillonné par de grandes infrastructures de transport : l’autoroute A9 au Nord et la ligne TGV au Sud.

La mer méditerranée en point de vue au Sud et le Pic-Saint Loup / les Cévennes au Nord.

A Ambrussum, les notions de « grand paysage » et de « grande histoire » fusionnent !

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

pont romain,oppidum,relais routier,romanité,via domitia,vidourle,communauté de communes du pays de lunel,ccpl,villetelle

Crédit photographique : Michel Chastaing

13/07/2011

Fête de la Transhumance à Murviel lès Montpellier

Le 3 juin 2011, au Mas Dieu, près de Murviel-les-Montpellier, s’est déroulée la Fête de la Transhumance ("des garrigues de l'Hérault au Mont Lozère").

Cette manifestation est organisée aux portes de Montpellier avec le concours du Conseil Général de l'Hérault et des communes de  Montarnaud, Murviel lès Montpellier, Saint-Georges d'Orques, Saint-Paul et Valmalle.

Lors de cette journée, un ensemble d’activités autour du pastoralisme et des traditions qui l’entourent ont été proposées.

Exposition photo, affiches éducatives, atelier de tissage de la laine, démonstrations de chiens de berger, de confection de cloches ainsi que sur la manière dont on tond les moutons avant de transhumer.

En approfondissant, les visiteurs ont pu toucher du doigt l’importance du pastoralisme dans l’environnement, notamment le renouvellement de certaines espèces végétales et donc le maintien du biotope de nos régions méditerranéennes.

Malheureusement, cette activité est en perdition depuis des années.

Rares sont les bergers qui continuent cette manière de vivre.

Pourtant le pastoralisme aiderait à la biodiversité, au maintien de l’emploi en zone de garrigues, à la lutte contre les incendies, à alimenter les marchés de proximité en viande de qualité avec des émissions de gaz à effet de serre quasiment nulles (transport restreint, peu d’intrants, production herbagère basée sur les prairies sèches naturelles).

Saluons bas le berger du Mas Dieu, Bruno Sérieys (éthymologiquement : "petit cerisier") un des derniers survivants des traditions pastorales de notre région, si l’on excepte la Lozère.

fête de la transhumance,murveil lès montpellier,mas-dieu,pastoralisme,biodiversité,élevage,agneaux,production herbagère

Démonstration du travail de chien de berger

fête de la transhumance,murveil lès montpellier,mas-dieu,pastoralisme,biodiversité,élevage,agneaux,production herbagère

Travail de cardage de la laine de mouton

fête de la transhumance,murveil lès montpellier,mas-dieu,pastoralisme,biodiversité,élevage,agneaux,production herbagère

Un éleveur de moutons doit maîtriser le travail de ferronnier

fête de la transhumance,murveil lès montpellier,mas-dieu,pastoralisme,biodiversité,élevage,agneaux,production herbagère

 La tonte mécanisée, moins pénible physiquement

fête de la transhumance,murveil lès montpellier,mas-dieu,pastoralisme,biodiversité,élevage,agneaux,production herbagère

 Brebis "pomponnée" prête à la grande marche vers les Cévennes

Crédit photographique : Fleur Dache

07/07/2011

Edition 2011 des Folies de Saussines

Lancées il y a plus de 13 ans, Les Folies de Saussines sont devenues au fil du temps un événement culturel majeur en Haut-Lunellois.

L'édition 2011 va occuper 3 soirées (respectivement les vendredi 1er juillet, samedi 2 juillet et mercredi 13 juillet) ainsi qu'un dimanche (en l'occurrence le 3 juillet).

Il y aura bien souvent unité de lieu avec l'utilisation de l'emblématique « Place de la Mairie » de ce village vigneron construit principalment en pierre de Beaulieu.

Avant de donner ultérieurement quelques impressions sur cette belle manifestation et faire paraître un petit reportage-photo, voici le programme figurant sur le Site Internet de la Communauté de Communes du Pays de Lunel.

* Vendredi 1er juillet, "Tronche de Vie", présenté par la « Compagnie Mixit »

Les jeunes artistes de la compagnie Mixit de Montpellier présentent un de leurs derniers spectacles appelé "Tronche de Vie".

De la joie, de la bonne humeur et une façon toute particulière de conjuguer le verbe aimer ...

  • Rendez-vous à 22 h 00 sur la Place de la Mairie.

  • Durée : 1 h 40

* Le samedi 2 juillet, "La Belle Epoque", présenté par la « Compagnie Magenta »

Pour cette soirée exceptionnelle, la « Compagnie Magenta » vous convie à la représentation de leur comédie musicale qui retrace l'histoire de la chanson française de 1897 à 1963.

Mistinguette, Piaf, Brel, Trénet, Montand et bien d'autres !

Pas moins de 10 artistes, 70 costumes et tableaux se succèderont pour le plus grand plaisir de tous.

  • Rendez-vous à 22 h 00 sur la Place de la Mairie.

  • Durée : 1 h 30

* Dimanche 3 juillet, Journée « déjantée » : « Saussines au Moyen-Âge »

Dès 10 h 00, l'incontournable « Course au trésor », avec 2 circuits respectivement pour petits et grands.

Les énigmes vont mener les participants dans les coins les plus secrets du village…

Partez à la découverte de Saussines !

A 16 h 00, sur la place du village, « Les Gueux » vous attendent pour les jeux médiévaux plus loufoques les uns que les autres.

Tenue médiévale recommandée !

Vers 19 h 00, à l'issue des Joutes, grand repas tiré du sac.

Les Folies offrent la grillade, vous apportez le reste !

Pour clôturer ces 3 journées en beauté, Patrice Bonnevie et ses orgues de barbarie fera chanter les Gueux sur des airs de Ferrat, Brassens et bien d'autres.

* Puis, le mercredi 13 juillet, Les Folies vous proposeront un repas sous les étoiles.

En cette veille de 14 juillet, sur la Place de la Mairie, profitez d'un moment en toute convivialité au cours d'un repas signé par un grand traiteur.

Vers 23 h 00, sera tiré le traditionnel Feu d'artifice, offert par la Municipalité.

Présent dès 19 h 00, le groupe « Come Back », 7 musiciens et chanteurs, assurera un apéro/concert et, à l'issue du Feu d'artifice, vous fera danser sur des airs de rock et de salsa...

Informations et réservations pour toutes les manifestations : "Chez Yatou" au 04 67 86 40 40 ou sur foliesaussines@orange.fr

les folies de saussines,animation,culture en milieu rural,course au trésor,compagnie mixité,compagnie magenta,saussines au moyen-âge,groupe come back,les gueux,saussines

L'accueil expressif et souriant des Folies de Saussines

L'album photo

(aussi disponible dans la rubrique "Album", dans la manchette droite)

Au soir du dimanche 3 juillet, les bénévoles organisant les Folies de Saussines ont pu tirer un premier bilan très positif des trois premières journées de festivités.

Le public a suivi, surtout pour le spectacle "La belle époque" qui a fait le plein.

La manifestation s'est déroulée sous le signe du calme, loin du tumulte de la ville, comme miraculeusement oubliée du bruit de la circulation automobile, sur la place emblématique du village encadrée par l'église romane et par la mairie.

Le dimanche, plus ludique, s'est clos sur un repas entre amis et amis d'amis, la Municipalité offrant les grillades : le tout dans la bonne humeur, état d'esprit symbolisé par Patrice Bonnevie, l'organiste de barbarie, et ses chansons de Ferrat, Brassens et autres grands auteurs-compositeurs de la Chanson française.

Globalement un grand moment de culture en milieu rural avec l'appui financier de la Communauté de Communes du Pays de Lunel et du Conseil Général de l'Hérault.

Concernant la conception de l'événement, sa longue préparation et sa mise en oeuvre, l'association loi 1901 "Les Folies de Saussines" a pu compter sur Henry Sarrazin, le Maire de Saussines, qui a veillé du début à la fin au bon déroulement de la manifestation, sur l'engagement total de son dévoué Président Jean Masduraud et sur les dizaines de bénévoles qui la constitue.