Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/01/2012

JardiBio ou comment réduire l’usage des pesticides dans son jardin

Trop de pesticides sont utilisés en France par les jardiniers amateurs.

Les produits phytosanitaires vendus dans le commerce précisent insuffisamment :

-         la composition en principes actifs et en additifs,

-         les dosages et modalités d’utilisation.

Les jardiniers amateurs traitent leurs arbres fruitiers, leurs légumes ou encore leurs arbres d’ornement avec des doses trop élevées de produits de synthèse.

Ces derniers se retrouvent dans l’air, le sol et les eaux du fait de leur faible biodégradabilité et de leur forte rémanence.

Seules les entreprises de travaux agricoles, les pépiniéristes, les paysagistes et les distributeurs (jardineries, coopératives agricoles) sont qualifiés, devant être détenteurs d’un brevet d’applicateur ou de distributeur de produits phytosanitaires,

Sur les 80.000 tonnes de substances actives utilisées tous les ans en France – herbicides, fongicides, insecticides – près de 10 % sont appliqués par des jardiniers amateurs ou les collectivités locales.

En France, 90 % des rivières et 60 % des nappes phréatiques sont d’ores et déjà polluées par les produits sanitaires.

Les collectivités locales ont commencé à réagir en raisonnant l’utilisation des pesticides sur la voirie et leurs espaces verts.

La Commune de Clapiers a notamment décidé de les bannir, depuis 2007, y compris les plus bénins comme le soufre ou le sulfate de cuivre.

Les jardiniers amateurs qui arrêtent de les utiliser constatent le retour d’une faune et d’insectes, régulateurs naturels des ravageurs.

Les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se convertir au Bio.

Mais pour ces professionnels, comme pour les amateurs, se pose clairement un problème de connaissance et de formation.

C’est pourquoi, l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse a décidé de financer un programme de formation visant à sensibiliser le jardinier amateur afin d’apprendre à cultiver et à soigner ses plantes, tout en préservant la ressource en eau.

Pour atteindre le bon état des eaux (exigence fixée par l’Union Europénne à l’horizon 2015), l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, établissement public de l’Etat, incite en effet et aide, à l’échelle de ses bassins versants (Saône, Rhône, Orb, Hérault, Lez, Mosson, Salaison, Lantissargues, Bénovie, Brestalou, Vidourle, etc.) :

- à une utilisation rationnelle des ressources en eau,

- à la lutte contre leur pollution,

- et à la protection des milieux aquatiques.

L’animation du programme et la formation sont assurées par le CFPPA de l’Hérault (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole), établissement public du Ministère de l'agriculture, de l’alimentation, de la pêche, de la ruralité et de l’aménagement du territoire, spécialiste en formation continue agricole, basé notamment à Montpellier, route de Mende sur le site du Lycée Frédéric Bazille à Agropolis.

Deux communes de la périphérie de Montpellier, Clapiers et Prades le Lez, se sont portées volontaires pour amener un appui matériel (mise à disposition de salle, d’organe de communications municipaux).

Les autres partenaires sont le Conseil Général de l’Hérault, la DREAL (Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement du Languedoc-Roussillon), le SYBLE (Syndicat du bassin du Lez), le SIEL (Syndicat mixte des étangs littoraux), la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, les associations « Alayan », « Etat des Lieux », des « Jardiniers de France », « Ecologistes de l’Euzière » et « CIVAM Bio 34 ».

Dans le cadre de cette opération JardiBio, le CFPPA de l’Hérault propose des formations pour les jardiniers amateurs étalées sur toute l’année 2012 avec l’argumentaire suivant.


--------------------------------------------------------------

Pour illustrer l'art du jardinage, on énonce souvent le proverbe chinois :

« Si tu veux du bonheur pour une journée seulement, enivres-toi ;

Si tu veux du bonheur pour un mois, maries-toi ;

Si tu veux du bonheur pour une année, tues un cochon ;

Si tu veux du bonheur pour toute la vie, fais-toi jardinier. »

Passons sur les trois premiers conseils, et ne gardons que le dernier : jardinons !

Mais voilà un proverbe japonais qui illustre mieux la formation JardiBio :

« J'ai vu une herbe folle. Quand j'ai su son nom, je l'ai trouvée plus belle. »

En répondant à l’appel d’offres : « De nouvelles idées pour développer l’agriculture biologique et réduire la pollution de l’eau par les pesticides » lancé par l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée-Corse, le CFPPA de Montpellier  propose aux jardiniers amateurs une formation au jardinage respectueux de l'environnement.

L’objectif central de cette formation est de sensibiliser les jardiniers amateurs à la protection de la ressource en eau, à travers 10 séances de 3 heures. Les jardiniers amateurs vont apprendre des pratiques respectueuses de l’environnement alternatives à l’utilisation de produits chimiques de synthèse et permettant de limiter l'arrosage.

L’occasion de moments d'échanges avec les formateurs mais aussi entre les jardiniers.

Ces séances se dérouleront sous forme de cours théoriques, de cours pratiques et de jeux.

Il s’agit dans l’idéal de créer localement un véritable réseau d'échanges de bonnes pratiques.

Les thèmes abordés sont les suivants :

- climat et acclimatation : climat méditerranéen, plantes adaptées, lune, météo et dictons régionaux,

- sol et outils : connaissance du sol (texture, structure, pH, …), outils du jardin,

- organisation du jardin : jardin d'ornement, jardin potager, plantes associées, pratiques adaptées,

- protection des plantes : maladies et ravageurs, prévention, rotations, traitements naturels,

- eau et irrigation : économie et gestion de l’eau, mulching et couverture du sol, irrigation,

- biodiversité : enjeux, haies, pollinisateurs, adventices, mare,

- fertilisation : fertilisation, engrais verts, compost, préparations fertilisantes,

- bouturage et repiquage : repiquage, bouturage, marcottage, séparation,

- principes de taille des fruitiers : principes théoriques, l’arbre, taille de formation, taille de production,

- entretien du jardin : calendrier et gestes simples.

La formation se déroule en dix séances de trois heures, de janvier à décembre 2012, avec une participation de 30,00 € pour la totalité du cycle et se clôture par une fête et la remise de la mallette JardiBio.

Cette participation modeste pour un total de 30 heures de formation est rendue possible grâce au concours financier de l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée Corse et des partenaires (collectivités territoriales) mettant notamment à disposition des salles.

Toutes les informations complémentaires, fiches d'inscription et documents sont disponibles sur le site Internet : http://www.epl.agropolis.fr/jardibio

opération jardibio,jardinage,produits phytosanitaires,jardinier amateur,désherbant,herbicide,insecticide,fongicide,limitation arrosage,aermc,cfppa montpellier,clapiers,prades le lez

Commentaires

Pour avoir les plus belles récoltes , le jardin est comme le bonheur : il faut l'entretenir chaque jour !

Écrit par : mamzel'bulle | 29/12/2011

En cours de réflexion sur la consommation en eau de mon jardin, je me suis inscrite à ce cycle. Les informations dispensées sont excellentes, la dynamique entre les jardiniers est belle, c'est un plaisir de réfléchir ensemble à nos actions et leurs impacts.

Écrit par : Valy | 04/03/2012

Les commentaires sont fermés.