Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/10/2011

Vérargues : 8ième édition des Vendanges à l’ancienne

Samedi 24 septembre 2011, Vérargues accueillait un concert jazzy, avec le jeune quatuor « Impérial Orphéon ».

Cette manifestation  s’est inscrite dans le cadre de la 8ième édition des « Vendanges à l’ancienne ».

La cave coopérative des Coteaux de Saint-Christol et les caves particulières des alentours sont venues faire déguster leurs crus.

L’association « Jazz à Junas », organisatrice au mois de juillet du fameux festival de jazz du même nom, assurait la programmation et la restauration (pizzas et pissaladières).

Son Président, Stéphane Pessina-Dassonville, s’est chargé des présentations.

Le Maire de Vérargues, Louis Adell, a souligné qu’il s’agissait du premier concert de jazz dans sa commune, spectacle permis par la nouvelle salle, dotée d’une excellente acoustique et offrant un grand confort au public.

Le groupe « Impérial Orphéon », sur un style jazz mêlé de soul et de funk, a joué un répertoire italien, bulgare et brésilien.

Bref, une musique créative faite pour des mélomanes aimant se laisser surprendre.

Ce quatuor aime fusionner de multiples influences et déploie beaucoup d’énergie comme de souffle.

La musique de « Imperial Orphéon », vivante, originale et exigeante, est très entraînante même si elle n’est pas forcément  facile d’accès.

Les quatre musiciens maîtrisent plusieurs instruments, notamment toute la famille des saxophones :

-         Rémy Poulakys : accordéon, chant, scat,

-         Gérald Chevillon : saxophone basse, ténor, soprano, graille,

-         Damien Sabatier : saxophone baryton, alto, sopranino, flûtes,

-         Antonin Leymarie : batterie, percussions, klaxons, chant.

L’Office de Tourisme du Pays de Lunel est à l’origine de l’opération maintenant très connue « Vendanges à l’ancienne ».

Cette dernière concerne en fait plusieurs villages du Haut-Lunellois, encore si viticole.

Le dimanche 25 septembre 2011, les participants ont pu cueillir les grappes de raisins à l’ancienne, à la serpette ou au sécateur.

La récolte a été transportée par les ânes bâtés de Saint-Christol dans des charrettes entoilées.

Les vendangeurs ont pu déguster les vins des domaines viticoles invitant et un petit-déjeuner dans les vignes.

Enfin, le chef traiteur « A Table » de Lunel a servi au Domaine de Theyron, à Boisseron, ses spécialités à l’occasion du déjeuner.

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

viticulture,jazz,jazz à junas,impérial orphéon,coteaux de saint-christol,office de tourisme du pays de lunel,saint-christol,boisseron,vérargues

Crédit photographique : Michel Chastaing

03/07/2009

Pour une agriculture de proximité en Lunellois

La Communauté de communes du Pays de Lunel (regroupant Boisseron, Lunel, Lunel-Viel, Marsillargues, Saint-Just, Saint-Nazaire de Pézan, Saint-Sériès, Saturargues, Saussines, Valergues, Vérargues, Villetelle) a compris la nécessité de conforter l’agriculture locale en s’appuyant sur les circuits courts de commercialisation.

Les consommateurs sont en effet maintenant plus exigeants et demandeurs de produits authentiques, d’une meilleure alimentation, de commerce équitable et de respect de l’environnement.

Si l’agriculture emploie moins de 1 % de la population active du Pays de Lunel, elle occupe près de 50 % l’espace de ce territoire : elle façonne donc nos paysages et notre culture.

A partir d’une enquête menée auprès de 18.000 ménages, les idées suivantes ont été validées :
- production et vente directe hebdomadaire de paniers de produits alimentaires locaux,
- création d’une société foncière capable d’acheter les terrains nécessaires à l’installation de plusieurs maraîchers et financée par souscription de parts localement,
- lancement d’un marché paysan sur la ville de Lunel avec des prix raisonnables.

Depuis, un « carré paysan » a été réservé au sein du marché hebdomadaire traditionnel de Lunel et deux associations, l’une de paysans, l’autre de consommateurs, se sont créées.

L’association « Les Paysans du Vidourle » regroupe des producteurs fermiers du Gard et de l’Hérault. Cette structure envisage de se doter d’une charte qualité et souhaite impulser des événements, notamment liés à la fraise et au melon. Dans un premier temps, l’objectif est la genèse de marchés paysans ou la participation, sous une bannière collective, à ceux qui existent déjà.

L’association de consommateurs Croquelune entend, quant à elle, promouvoir un mode d’approvisionnement en fruits, légumes et produits transformés, directement auprès des producteurs afin de valoriser une agriculture biologique à la portée du plus grand nombre. Croquelune est prête à accompagner les producteurs locaux dans leur démarche pour se former à de nouvelles pratiques culturales.

En outre, une étude sur les cultures maraîchères d’hiver, l’une des lacunes du territoire, a été lancée ainsi que l’idée de créer des boutiques paysannes.

Les associations départementales que sont la Fédération Départementale des CIVAM, Nature et Progrès, Marchés paysans de l’Hérault, Etat des lieux ou encore Terres Vivantes, précurtrices en matière de développement d’une agriculture à taille humaine, respectueuse de l’environnement, viennent en appui de cette dynamique locale.